Cigarette électronique : quels sont les bruits de couloir à son sujet ?

La cigarette électronique poursuit son ascension auprès des fumeurs de tabac en les convertissant de plus en plus à vapoter. C'est une bonne chose certes. Cependant les rumeurs, même si elles sont fausses, ont toujours du mal à disparaître totalement. C'est pourquoi les questions qui reviennent le plus souvent sont traitées ici afin de faire le point sur le vrai du faux.

La cigarette électronique est très néfaste pour la santé

Cette rumeur, certainement criée haut et fort par les fabricants de tabac traditionnels, est complètement fausse. Aujourd'hui avec une observation de près de 20 ans des effets de la cigarette électronique sur ses utilisateurs, c'est un succès que celle-ci remporte puisque les pneumologues et les cancérologues le disent tous : la cigarette électronique n'est pas un produit dangereux. Le eliquide qu'elle contient dans l'atomiseur ne contient aucune substance cancérigène. Le polypropylène qui fait partie de ses composants notamment est utilisé depuis de nombreuses années par l'industrie alimentaire. Tout le monde en consomme au quotidien ou presque. De même pour les arômes, ils sont présent dans de nombreux plats, desserts, etc.

La cigarette électronique ne permet pas de s'arrêter de fumer du tabac

Là encore il s'agit d'une fausse rumeur puisque la majorité des vapoteurs ont arrêté très rapidement de fumer des cigarettes de tabac. Contrairement au patch, aux chewing-gums, ou encore aux pastilles, contenant chacun de la nicotine, la cigarette électronique permet de conserver le geste, l'aspiration de la fumée, et de ressentir le fameux hit dans la gorge plus ou moins prononcé en fonction de la dose de nicotine ingérée. C'est donc un substitut ultra efficace qui finalement fait la même chose qu'une cigarette de tabac d'un point de vue comportemental et psychologique sans nuire à la santé du vapoteur.

Pour les personnes non convaincues par ces deux arguments pourtant de poids, il n'y a qu'en essayant le produit qu'elles pourront se rendre compte de leur état physique, nettement amélioré au bout de quelques jours seulement. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *