Découvrez les bienfaits du jeûne contre l’angoisse

Pour combattre l’angoisse, vous devriez jeûner. Dit ainsi, cela semble trivial et pourtant, cela fonctionne ! La privation alimentaire et ses bienfaits sont vantés par toutes les religions. Le jeûne est symbole de tenue de son corps, de maîtrise de ses passions et de recherche d’équilibre.

Le jeûne, c’est quoi ?

Commençons par définir le concept de jeûne : c’est une privation d’aliments pendant une période donnée qui peut être relativement longue. Certains jeûnes ont lieu pendant une partie de la journée, d’autres exclusivement du lever au coucher du soleil comme c’est le cas dans la tradition islamique. Globalement, le jeûne est :

  • Total : lorsqu’il concerne l’intégralité de la journée.
  • Partiel : quand il n’est effectué que pendant une partie de la journée.

Il est intéressant de noter que, selon certains auteurs, les types de jeunes sont plutôt classés en fonction de ce qui est consommé ou pas. Ainsi, le jeûne est dit :

  • Total : lorsque la personne ne consomme ni boissons, ni aliments d’aucune sorte pendant la période du jeûne.
  • Partiel : lorsque la personne peut par exemple boire de l’eau une ou plusieurs fois pendant la journée.

Jeûne et angoisse

Tout le monde le sait, le jeûne a le don de stresser. C’est en partant de ce constat que des observateurs se sont dit que cette énergie douloureuse pouvait être utilisée afin de vaincre cette douleur. Vous saurez tout sur les bienfaits du jeûne contre l’angoisse en sachant que la maîtrise de la tension nerveuse provoquée par l’absence de nourriture permet de parvenir à atteindre une sorte d’apaisement. Les pulsions et les passions ayant été maîtrisées, domptées. 

Qu’est-ce que l’angoisse ?

L’angoisse cause souvent la minceur, mais également une kyrielle de réactions psychologiques telles qu’une profonde inquiétude et une persistante impression d’être tout le temps en danger ou menacé. 

L’angoisse se manifeste parfois lorsqu’on attend une réponse ou le résultat d’un processus. Cette période de stress est marquée par une sensation de peur et de terreur. Pour la personne victime, tout cela s’accompagne d’une sensation d’avoir des crampes d’estomac, des battements cardiaques irréguliers, une transpiration excessive et dans certains cas une sensation de froid dans les membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *