Quelle formation effectuer pour devenir ostéopathe ?

Officiellement reconnu en France depuis 2002 et réglementé depuis 2007, l’exercice du métier d’ostéopathe se démocratise de plus en plus. Le nombre d’ostéopathes a d’ailleurs fortement augmenté depuis 2010, puisqu’il aurait plus que doublé. En effet, de nombreux étudiants s’orientent vers ce métier. Alors quelle formation effectuer pour devenir ostéopathe ? On vous explique tout.

Le métier d’ostéopathe

L’ostéopathe est un professionnel qui soigne plusieurs types de pathologies : rhumatismes, mal de dos, troubles ORL, problèmes digestifs, dysfonctionnements urinaires… et ce, grâce à ses mains. Lors d’une consultation, il commence par s’intéresser à son patient en lui posant une série de questions afin de recueillir un maximum d’informations sur l’éventuelle pathologie et poser un diagnostic. Il passe ensuite à une phase plus « active » en essayant de traiter le problème par la manipulation, le massage et/ou la palpation. L’objectif ici est de détecter les tensions en recherchant les points douloureux ou de blocage sur le corps : un travail minutieux.

Dans certains cas, il est amené à pratiquer des rotations, des tractions ou des étirements sur le patient afin de traiter le mal, le tout sans violence gestuelle.

L’ostéopathie est un métier en vogue et les étudiants souhaitant s’engager dans cette voie doivent se pencher en amont sur les modalités de formation tout autant que sur le choix d’un établissement de formation dédié à l’ostéopathie.

Les formations pour exercer en tant qu’ostéopathe

C’est décidé, vous avez choisi d’exercer ce métier à l’avenir ? Plusieurs voies sont possibles afin d’obtenir le Diplôme d’Ostéopathe (D.O). Tout d’abord, si vous êtes déjà docteur en médecine, il est possible de réaliser une formation universitaire : un Diplôme Universitaire (D.U) ou un Diplôme Interuniversitaire (D.I.U) de Médecine Manuelle – Ostéopathie, un cursus moins long que la voie classique. Mais dans la majorité des cas, les étudiants devront intégrer un établissement d’enseignement supérieur privé et agréé par le Ministère de la santé pour réaliser une formation d’une durée de 5 ans à temps plein. N’hésitez-pas à vous renseigner sur Internet afin de connaître la liste des écoles agréées.

L’obtention du diplôme n’est pas possible sans le baccalauréat. Le niveau d’études requis afin d’intégrer une école d’ostéopathie et obtenir le D.O nécessite en effet que le candidat en soit titulaire. Cette formation comporte plusieurs Unités d’Enseignement, comprend des Cours Magistraux ainsi que des Travaux Dirigés et se répartit en divers domaines d’enseignement.

Alors que les premières années sont davantage orientées vers l’aspect théorique et les savoir-faire pratiques, les dernières se concentrent plus sur la formation pratique clinique.

Une formation récemment réformée

Un décret de 2015 est venu uniformiser les programmes précisant les modalités de formation avant de prétendre au métier d’ostéopathe. Depuis, pour chaque étudiant, il est devenu obligatoire de suivre 4 860 heures de formation afin d’obtenir son diplôme d’ostéopathe, contre 2 300 heures minimum auparavant.

Ce nouveau décret a par ailleurs imposé aux étudiants de réaliser plus de 150 actes de consultation, encadrés par des professeurs, durant leur cursus. Il vise à réformer l’exercice de l’ostéopathie, actuellement en pleine croissance, en améliorant la formation.

Maintenant vous avez plus de détails sur ce métier si vous vous êtes posé la question pourquoi devenir ostéopathe ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *